50 ans d’histoire

École de leadership et de recrues des Forces canadiennes

 
 
 
 

Avec l’entrée en vigueur de la Loi sur la réorganisation des Forces canadiennes le 1er février 1968, l’École de recrues des Forces canadiennes (ERFC) est fondée le 1er avril de la même année avec le mandat d’offrir l’entraînement de base aux militaires du rang francophones du Canada. Par la même occasion, une section d’entraînement en campagne est ouverte au Camp Farnham. À cette époque, la durée du cours est de sept semaines et c’est le Major-général Dextraze, futur chef d’état-major de la Défense, qui passe en revue la première promotion. Le personnel de l’École est alors composé de six officiers et quarante-cinq sous officiers.

 

 

Le 27 avril 1979, l’ERFC prend possession de ses nouveaux locaux dans l’Édifice Général-Jean-Victor-Allard. À cette date, le personnel cadre compte huit officiers et 103 sous officiers et l’École est composée de trois compagnies, dont une qui comprend deux pelotons de personnel féminin. L’intégration complète des femmes et des hommes pendant l’entraînement a lieu en 1987.

En 1994, à la suite de la fermeture de la Base des Forces canadiennes de Cornwallis en Nouvelle-Écosse, le mandat d’offrir l’entraînement de base aux militaires du rang anglophones est transféré à l’ERFC Saint-Jean. L’unité devient alors entièrement bilingue. À cette date, l’École compte neuf officiers, 127 sous-officiers et quatre employés civils. Parallèlement à son mandat principal, l’ERFC développe un cours d’instruction militaire générale qui vise à préparer ses propres instructeurs à remplir leurs fonctions à l’École.

La fermeture de la Base des Forces canadiennes de Chilliwack en Colombie-Britannique entraîne le transfert de l’École des aspirants-officiers des Forces canadiennes à l’ERFC Saint-Jean. Ainsi, le 20 septembre 1996, l’École est renommée « École de leadership et de recrues des Forces canadiennes » et son mandat est de conduire l’entraînement de base des officiers et des militaires du rang de la Force régulière.

En 2011, l’ELRFC se voit confier le mandat de développer et d’offrir la portion d’apprentissage à distance du cours de Qualification élémentaire en leadership (QÉL) des Forces canadiennes, en plus de conduire la portion en résidence du cours de QÉL pour les occupations du Commandement du Personnel militaire.

En 2012, l’ELRFC est mandatée pour développer et gérer les sept cours offerts en apprentissage à distance du nouveau Programme de Perfectionnement des officiers subalternes des Forces armées canadiennes. De plus, le 1er décembre de la même année, le commandement du Centre de perfectionnement professionnel des militaires du rang, un détachement du Collège des Forces canadiennes de Toronto à Saint-Jean, est transféré à l’ELRFC et devient la Division Perfectionnement professionnel des militaires du rang. En août 2014, le commandement de cette Division est transféré au Collège militaire royal de Saint-Jean.

 

 

Aujourd’hui, la mission de l’ELRFC est de former et développer professionnellement la prochaine génération des FAC moralement, mentalement, physiquement et intellectuellement afin de maintenir l’excellence au sein de la profession des armes et de répondre aux besoins d’admission des FAC. Le personnel de l’École est composé de plus de 500 militaires de tous les grades et éléments, ainsi que de plus de 100 employés civils. Annuellement, plus de 5000 personnes débutent leur carrière militaire à l’ELRFC et près de 3000 militaires y suivent une formation en apprentissage à distance.